Mercato / PSG : un coup d’épée dans l’eau pour Mbappé ?

Le Real Madrid souhaiterait faire le forcing pour déloger Kylian Mbappé du PSG. Mais Zinedine Zidane n’y croirait pas vraiment.

« De nos jours, on ne peut pas dire qu’on vaut 100, 150, 200 M€… C’est ce que les clubs demandent. Quand je suis arrivé à Madrid, c’était 70-72 millions et j’ai dit que c’était fou de payer ça pour moi. La question de l’argent, je ne sais pas… Et le joueur, nous le connaissons mais il n’est pas mon joueur et je ne parlerai pas de lui par respect pour son club, le PSG, le Real Madrid et surtout mes joueurs », a confié Zinedine Zidane dimanche soir à propos de la rumeur d’un intérêt du Real pour Kylian Mbappé.

Des propos qui font suite à l’information de France Football, selon qui les Merengue seraient prêts à signer un chèque de 280 millions d’euros pour s’offrir le champion du monde français de 20 ans. Si le club espagnol a sans doute l’amplitude financière suffisante pour se permettre un tel investissement, l’argent ne fera pas tout. Le PSG n’a aucun intérêt ni aucune envie de se délester de son diamant et l’attaquant a récemment affirmé vouloir rester à Paris.

Zidane doute de pouvoir attirer Mbappé dès cet été

« Je serai là c’est sûr. C’était déjà acté avant, mais après ça, c’est pas la peine que ma situation personnelle vienne en rajouter. C’est clair et précis », avait-il lancé le mois après l’élimination en Ligue des Champions. Zinedine Zidane est bien conscient de la difficulté de le recruter. Selon AS, l’entraîneur madrilène jugerait qu’il sera très compliqué de réaliser l’opération dès cet été et préfèrerait du coup se concentrer sur des dossiers plus abordables, comme celui du meneur de jeu de Chelsea, Eden Hazard, dont le contrat arrivera à son terme dans un an.

 

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :