Mercato / PSG : le Real a trois dossiers brûlants liés à Neymar

Le président du Real Madrid, Florentino Pérez, sait ce qu’il lui reste à faire afin d’acter le transfert de Neymar.

A en croire le site du quotidien Marca, « Madrid est optimiste » en ce qui concerne le dossier qui concerne l’attaquant brésilien. En effet, Neymar est d’accord pour « devenir un joueur du Real » lors de ce mercato. Par ailleurs, Zinedine Zidane a donné son feu vert pour sa venue… même s’il ne fait pas partie de ses fans incontournables. Enfin, le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, préfère nettement négocier avec Florentino Pérez que les dirigeants du FC Barcelone.

Ces voyants importants sont donc au vert pour les Merengue. Mais selon Marca, la Casa Blanca doit « vendre » plusieurs joueurs avant ou après l’arrivée de Neymar qui coûtera bonbon (200 millions d’euros environ pour le transfert, 35-40 millions par an en guise de salaire). Histoire d’obtenir des indemnités de transfert et en prime d’alléger considérablement la masse salariale globale. Sur son bureau, Pérez a trois dossiers importants. Ils concernent directement Gareth Bale, James Rodriguez et Mariano Díaz. Ces trois joueurs ont une valeur marchande conséquente et ne font plus du tout partie des plans de Zinedine Zidane.

Neymar et les trois joueurs sur la sellette

L’objectif du Real est donc clair : réussir à se séparer, d’une manière ou d’une autre (transfert ou prêt), de ces éléments avant le coup de sifflet final du mercato. James Rodriguez (Naples et Atletico Madrid) et Mariano Díaz (Monaco) ne seront sans doute pas trop durs à refourguer. Le son de cloche est différent pour Gareth Bale. Un temps annoncé en Chine, l’ailier gallois n’a pas misé sur cette option. Avant la fin du mercato en Angleterre (8 août), le gaucher était ciblé par Tottenham ou encore Manchester United.

Mais les Spurs et les Red Devils n’ont jamais fait le nécessaire pour s’attacher ses services. L’ancien footballeur de… Tottenham reste donc à Santiago Bernabéu où il bénéficie d’un contrat en or (17 millions d’euros net par an jusqu’au 30 juin 2022). Il est clairement un gros boulet, tant sportif que financier, pour Zidane et Pérez. Ce sera très dur de le caser ailleurs… Peu de clubs ont envie de verser un salaire XXXL à un joueur qui a passé énormément de temps à l’infirmerie au Real.

Réagir à cet article :