Mercato / PSG : un média espagnol se plante pour Neymar

 

Les journalistes d’El País ont livré une information qui ne peut pas être exacte en ce qui concerne Neymar (PSG).

En clair, ils tablent sur le fait qu’à compter du « 1er septembre » prochain, les dirigeants du Real Madrid ou d’un autre grand club européen pourront déloger Neymar grâce à « une clause libératoire ». C’est impossible ! En effet, la LFP interdit aux écuries tricolores d’insérer une telle clause dans le bail des joueurs qui évoluent en France.

Par conséquent, le goleador brésilien ne pourra pas miser sur cette option pour quitter un jour le PSG. Ses courtisans devront forcément négocier avec les décideurs du club de la capitale pour tenter de valider un transfert. Malgré cela, El País persiste et signe en précisant que « le montant de la clause » ne serait pas « inférieur à 300 millions d’euros ».

Neymar pourrait procéder autrement

A défaut de pouvoir compter sur une clause libératoire pour quitter le PSG, Neymar pourrait très bien faire part de son mal-être au Parc des Princes. D’après Marca, les dirigeants parisiens se méfient énormément de cela. Ils savent très bien que le clan Neymar est capable de procéder ainsi pour obtenir gain de cause.

Lors du dernier mercato estival, le Brésilien et son père avaient mis doucement le feu aux poudres au FC Barcelone. Puis le Paris Saint-Germain avait raflé la mise en mettant sur la table 222 millions d’euros. Cela avait permis de faire sauter la clause libératoire du natif de Mogi das Cruzes.

Réagir à cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *