Mercato / PSG : Wenger parle de sa complicité avec les Qataris

 

Le règne d’Arsène Wenger à Arsenal est désormais terminé. Le manager français rejoindra-t-il le PSG cet été ?

Après vingt-deux ans de règne, Arsène Wenger a dirigé son dernier match à la tête d’Arsenal dimanche, qu’il a remporté (0-1) sur le terrain d’Huddersfield lors de la 38e journée de Premier League. L’heure est donc venue pour lui de régler les dernières affaires courantes, de vider son bureau et de serrer la poigne de ses collaborateurs, joueurs et dirigeants. Et maintenant ? Il est fort probable qu’en dépit de ses 68 ans, ce passionné de football va s’offrir un nouveau challenge plutôt que de prendre sa retraite.

Wenger connaît bien les proprios du PSG

Reste à savoir lequel et où. Depuis l’annonce de son départ de Londres, l’Alsacien a été notamment annoncé du côté du Paris Saint-Germain où il pourrait endosser le rôle de manager général en charge du centre de formation et de l’équipe première. Arsène Wenger connaît les propriétaires qataris de longue date et entretient une bonne relation avec eux. « Nous sommes proches, nous avons toujours été proches », a-t-il confié au micro de beIN Sports.

« Je les avais encouragés à l’époque à acheter le Paris Saint-Germain, car je pensais qu’avec des moyens, il y avait quelque chose à créer, dans une ville qui adore le foot. Une capitale a besoin d’une grande équipe. Vous avez ça dans tous les pays », a-t-il poursuivi. « Me concernant, je n’en sais rien. Je viens d’arrêter il y a 48 heures, je n’ai pas pris de décision. Et pour l’instant, je n’ai pas eu de contact, donc je suis vraiment devant une page blanche », a-t-il toutefois précisé.

Réagir à cet article :