Mercato / PSG : Raiola parle de fake news

Mino Raiola est-il actuellement à Paris pour négocier le transfert du défenseur central Matthijs de Ligt au PSG ?

Comme prévu, Mino Raiola est arrivé à Paris hier, où il doit encore rester aujourd’hui. Plusieurs médias ont affirmé que sa visite avait pour but de négocier le transfert de Matthijs de Ligt. Une hypothèse renforcée par le tweet du journaliste Lassana Camara qui a déclaré en légende d’une photo prise avec le célèbre agent : « Rencontre avec l’un des agents le plus influent au monde , l’italien Mino Raiola à Paris pour conclure le transfert du néerlandais De Ligt au PSG ».

Pris en photo par un journaliste, Raiola réagit

Mais au final, s’il est effectivement probable que l’Italo-néerlandais parlera de son protégé de l’Ajax Amsterdam avec les dirigeants parisiens, rien n’empêche de penser également qu’il est venu pour Gianluigi Donnarumma (AC Milan) par exemple, puisque les champions de France cherchent un remplaçant à Gianluigi Buffon. Après avoir eu vent de ce tweet, Mino Raiola a d’ailleurs démenti. « Il s’agit d’un exemple classique de fake news ! Il m’a demandé de prendre une photo avec lui, mais je ne sais pas qui c’est. Je ne lui ai jamais parlé. C’est une fake news », a-t-il réagi auprès de l’agence ANSA.

Pour sa part, Frank de Boer espère qu’il s’agit vraiment d’une fake news, lui qui pense que le PSG n’est absolument pas une bonne destination pour le défenseur central de 19 ans. « Je crois que ce ne serait pas la meilleure option pour lui de rejoindre le PSG. C’est une grande équipe mais pas parmi les meilleures et son style de jeu ne lui profitera pas. Manchester City ou le FC Barcelone seraient ce qu’il y a de mieux pour lui pour leurs caractéristiques de jeu, bien sûr », a jugé le responsable des U19 de l’Ajax Amsterdam.

 

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :