Mercato : le PSG patine sur ce dossier crucial

Le PSG a fait du recrutement d’une sentinelle sa priorité hivernale. Alors que Lassana Diarra pose questions, Jean Michael Seri aurait été relancé.

Après avoir loupé Wendel finalement parti de Fluminense au Portugal, le PSG va-t-il aussi abandonner l’idée de recruter Lassana Diarra ? Unai Emery comme Antero Henrique sont bien conscients qu’un renfort au poste de milieu de terrain défensif dit sentinelle serait un plus évident pour mettre le vieillissant Thiago Motta (quand il n’est pas blessé) en concurrence avec un véritable spécialiste au poste, ce qui n’est pas le cas actuellement avec Adrien Rabiot et Giovani Lo Celso, appelés à compenser ce manque.

Diarra divise le PSG

Depuis plus d’une semaine, l’ancien Marseillais est annoncé très proche de signer. Mais les jours passent et l’affaire tarde à se concrétiser. En réalité, aucun accord n’a été trouvé entre les deux parties (qui butent sur la durée du contrat et le salaire du joueur) et pire, l’international diviserait en interne, certains doutant de sa condition physique (il a très peu joué en compétition depuis un an) et de l’état de son genou (qui lui avait fait louper l’Euro 2016). Selon Le Parisien, le directeur sportif parisien envisagerait dans ces conditions de laisser tomber et réorienter ses forces pour ne pas perdre de temps.

Henrique reprend contact avec Seri

Toujours selon le journal de la capitale, il aurait relancé le dossier Jean-Michael Seri, déjà approché l’été dernier. Antero Henrique aurait contacté son entourage pour sonder la faisabilité d’un transfert dès cet hiver et serait prêt à proposer jusqu’à 25 millions d’euros à Nice. Une somme sans doute insuffisante, dont on se demande bien d’où elle sort puisque les finances du PSG sont dans le rouge actuellement. A moins de quelques ventes lucratives (qui tardent à être réalisées elles aussi), on peut douter que Paris parvienne à ses fins.

Réagir à cet article :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.