Mercato / Juve : l’arrivée de Ronaldo provoque une grève chez Fiat !

Un syndicat de l’usine Fiat de Melfi est en colère suite au transfert de l’attaquant Cristiano Ronaldo à la Juventus Turin.

La Juventus Turin a réussi le premier gros coup du mercato en s’offrant Cristiano Ronaldo pour un montant record pour le club de 100 millions d’euros. Le Portugais s’est engagé pour quatre saisons avec un salaire annuel net de 30 millions d’euros. Si la presse italienne et les supporters bianconeri sont très enthousiastes, cette dépense passe mal à l’usine Fiat de Melfi, où les travailleurs vont subir des périodes de chômage partiel jusqu’en 2022.

Une grève de 48h chez Fiat pour protester contre le recrutement de Ronaldo

Alors que la holding de la famille Agnelli détient 64% des parts de la Juve et 30% de celles de la société Fiat Chrysler, le syndicat USB (Unione Sindacale di Base) a décidé de lancer une grève de 48 heures. « Il est inacceptable que pendant que l’on demande des sacrifices économiques énormes aux travailleurs pendant des années, on prenne la décision de dépenser des centaines de millions d’euros pour l’achat et le salaire d’un joueur », justifie-t-il dans un communiqué.

« Tandis que les travailleurs et leurs familles se serrent la ceinture de plus en plus, le patron décide d’investir beaucoup d’argent sur un seul salarié. Est-il normal qu’une personne gagne des millions d’euros et que des milliers de familles n’atteignent pas le milieu du mois avec leur salaire ? (…) Les travailleurs de Fiat ont fait la fortune du propriétaire pendant au moins trois générations et en retour, ils ont toujours et seulement reçu une vie de misère. Le patron devrait investir dans des voitures qui garantissent l’avenir de milliers de personnes plutôt que d’en enrichir un seul », a ajouté USB.

Réagir à cet article :