Mercato / ASSE : Veretout justifie sa cabriole italienne

Publicité
 

Durant ce mercato, Jordan Veretout était tout proche de revenir à Saint-Étienne. Alors qu’il avait donné son accord aux Verts, le milieu avait fait une volte-face. Elle avait déçu les dirigeants stéphanois.

Dans les colonnes du journal L’Equipe, l’ancien Nantais a souligné le fait qu’il avait « passé une superbe saison à Saint-Étienne » dans le cadre d’un prêt. Le joueur de la Fiorentina a ajouté que c’était, à ses yeux, « un grand club » qu’il admirait toujours. A propos de son changement brusque de fusil d’épaule, Jordan Veretout a admis qu’il avait « peut-être des torts » puisqu’il avait effectivement donné sa « parole » à l’ASSE.

D’un autre côté, le milieu a mis l’accent sur le fait qu’il ne pensait pas que « la Fiorentina allait appeler » quelques heures « plus tard » afin de valider son transfert. A partir du moment où la Viola était entrée en piste, Jordan Veretout avait choisi de filer en Italie. « J’avais ce besoin de découvrir un autre championnat. »

Veretout ne voulait pas offenser les Verts

« J’ai beaucoup réfléchi avant de prendre ma décision. La meilleure solution pour moi, à ce moment-là, c’était la Fio. Je n’ai pas manqué de respect à Saint-Étienne. Je sais ce que je leur dois. Ils m’ont accueilli l’an dernier. Je les en remercie », a-t-il insisté. Pas sûr que ses déclarations incitent les dirigeants à digérer cet épisode estival…

Réagir à cet article :
Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *