Mercato / OL : Mariano Diaz attiré par un club de légende

Mariano Diaz est ravi de jouer à l’OL. Malgré cela, l’attaquant dominicain n’a pas caché, via Marca, qu’il était toujours aimanté par le Real Madrid qui est son ancien club.

Cette saison, Mariano Diaz a disputé 24 matches, inscrit 14 buts et effectué 4 passes décisives pour le compte de l’Olympique Lyonnais. Du coup, le président du club de la capitale des Gaules, Jean-Michel Aulas, ne regrette pas d’avoir déboursé 8 millions d’euros pour le déloger du Real Madrid lors du mercato estival. Interrogé par Marca, Mariano Diaz a évoqué son départ de la Casa Blanca.

« Nous avons convenu qu’il était préférable de partir. Cela ne dépendait pas seulement de moi. Au moment où je suis parti, Morata était toujours là et Mayoral de retour. Il y avait encore trois attaquants (dont Karim Benzema, ndlr). » A l’époque, le footballeur âgé de 24 ans craignait de cirer souvent le banc de touche chez les Merengue.

Mariano Diaz est tenté, mais…

Du coup, il s’était engagé en faveur de l’OL jusqu’au 30 juin 2022. Même s’il est enchanté d’avoir fait ce choix sportif, Mariano Diaz n’a pas caché qu’un come-back à Santiago Bernabeu pourrait l’emballer. « Oui, pourquoi pas. Un jour ça pourrait être génial de retourner au Real Madrid. »

« C’est l’équipe dans laquelle j’ai grandi. Celle qui m’a appris toutes les valeurs. C’est la meilleure du monde », a-t-il insisté. Malgré cela, Mariano Diaz a répété qu’il était « heureux » au Parc OL et qu’il pensait donc à 100% « à Lyon » qui veut réussir une seconde partie de saison XXL.

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.