Heure, chaîne, streaming… Comment voir le match PSG – Bordeaux ?

Ce samedi 9 février 2019 (17h), le PSG défiera Bordeaux. Suivez le guide pour voir le match en direct et en streaming.

Après avoir dû disputer les prolongations pour venir à bout de Villefranche en Coupe de France (3-0), les joueurs du PSG vont tenter de renouer avec la victoire en Ligue 1. Lors de leur dernière sortie au sein du Championnat de France, Kylian Mbappé et ses partenaires avaient subi la loi de l’OL (1-2). Même si une défaite est toujours dérangeante, rappelons quand même qu’il s’agissait de la première en L1 pour le Paris Saint-Germain cette saison. Au classement, le PSG est leader et possède dix points d’avance sur son dauphin, autrement dit Lille, ce qui est une avance plus que confortable.

Dans quelques heures, les Parisiens vont affronter Bordeaux dans le cadre de la 24e journée de Ligue 1. Que dire des Girondins ? Au classement, ils sont douzièmes avec 28 points au compteur. Ils viennent de subir trois revers d’affilée : deux contre Strasbourg et un face à l’OM. Le 2 décembre dernier, les Bordelais avaient réussi à obtenir un très bon point contre le PSG (2-2). Sont-ils capables de refaire au moins la même chose au Parc des Princes voire même de gagner ? Sur le papier, il n’y a pas photo entre les deux équipes qui ne jouent pas dans la même cour…

Voir le match PSG – Bordeaux en streaming

Comment voir cette affiche de Ligue 1 ? Une solution légale vous est proposée pour regarder ce match en direct grâce au streaming foot : sur Canal+. Un abonnement est donc requis afin de pouvoir y accéder. Vous pouvez également vous connecter au site MyCanal, afin de visionner le match PSG – Bordeaux sur votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone.

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :