Mercato / PSG : le trésor de guerre du Real pour déloger Neymar

Assez discret sur le marché des transferts depuis quatre ans, le Real Madrid pourrait revenir sur le devant de la scène l’été prochain.

Contrairement aux nouveaux riches du football européen comme le Paris Saint-Germain ou Manchester City, cela fait bien longtemps que le Real Madrid n’a plus dépensé des fortunes sur le marché des transferts. Le dernier gros recrutement date de 2014 avec James Rodriguez, une éternité pour Florentino Perez qui avait auparavant habitué à des achats records (Zinedine Zidane en son temps, Cristiano Ronaldo, Gareth Bale…). Pour autant, s’il s’est calmé, cela ne veut pas dire que le président merengue ne signera plus jamais de très gros coups.

Le Real aura les moyens l’été prochain… pour s’offrir Neymar ?

Le journal AS fait d’ailleurs le point sur le sujet ce jeudi. Le quotidien madrilène a calculé que le boss de la Casa Blanca s’est constitué un trésor de guerre d’au moins 277 millions d’euros hors salaire qu’il pourrait utiliser dès l’été prochain pour s’offrir un top joueur. Ce montant inclut les 214 millions d’euros qu’il était prêt à débourser à l’été 2017 pour s’offrir Kylian Mbappé (qui a finalement rejoint Paris), plus 63 millions d’euros récoltés lors du dernier mercato grâce à des ventes supérieures aux achats réalisés.

Une cagnotte rondelette qui pourrait lui permettre de revenir par exemple à la charge de Neymar (ou Kylian Mbappé ?), déjà courtisé l’été dernier. Il faudra d’ailleurs bien ça pour espérer déloger la star brésilienne de la capitale française, sachant que son transfert a coûté 222 millions d’euros aux champions de France. La patience de Florentino Perez sera-t-elle récompensée ? Rendez-vous l’été prochain…

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :