Mercato / PSG : ces révélations ne vont pas arranger Rabiot

Découvrez pourquoi le mariage entre le milieu de terrain Adrien Rabiot et le PSG n’aurait jamais dû avoir lieu.

C’est désormais une certitude, Adrien Rabiot ira jusqu’au terme de son contrat avant de quitter le Paris Saint-Germain libre le 1er juillet prochain (sa prochaine destination demeure pour l’heure inconnue). Un club qui l’a formé mais qu’il n’aurait visiblement jamais dû rejoindre, si l’on se fie aux révélations de plusieurs de ses proches au magazine SoFoot à paraître jeudi. Comme celles de l’ancien dirigeant du Pau FC et ami de sa mère Véronique Rabiot, Jacky Mariz qui affirme que cette dernière voulait le placer en Espagne.

Rabiot et sa mère avaient choisi le PSG à contre-coeur

«  L’idée, c’était que son fils soit repéré par les Espagnols. Malgré ce fameux ANS signé avec le PSG, Véronique m’avait juré sur la tête de ses trois enfants qu’Adrien n’irait jamais au PSG  », a-t-il révélé. Mais la tournée de détection organisée en Catalogne ne porta finalement pas ses fruits. Adrien Rabiot a atterri à Paris, pour qui il ne vouait pas une grande admiration, contrairement à l’Olympique de Marseille.

Rabiot était plus supporter de l’OM que du PSG

Alors qu’il a porté les couleurs de l’US Créteil Lusitanos jusqu’à 13 ans, ses anciens coéquipiers se souviennent que lors des rencontres entre l’OM et le PSG, le jeune milieu de terrain était alors pour les Marseillais. « Il était à fond derrière eux », se souvient Jacky Locko. « Lors des Clasicos, il était clairement pour l’OM », confirme Abdelhak Benaniba. Ces révélations ne risquent pas d’arranger sa cote auprès des supporters parisiens qui l’avaient sifflé lors de ses dernières apparitions sous le maillot parisien, avant d’être écarté du groupe par Thomas Tuchel sur ordre de sa hiérarchie.

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :