Mercato / PSG : le club fixé pour Rabiot, les détails de l’affaire

Les dirigeants du PSG savent ce qu’il leur reste à faire pour conserver Adrien Rabiot au sein du club (mercato).

A ce stade de cette saison 2018/2019, une tendance se dégage clairement en ce qui concerne l’avenir du milieu de terrain. En clair, le Français privilégie une option pour son avenir. Celle qui consiste à signer un nouveau contrat longue durée au PSG. Si on se réfère au journal sportif L’Equipe, on a la confirmation que Rabiot a « un attachement » très fort pour « son club formateur ». Le footballeur qui a vu le jour à Saint-Maurice se sent bien au sein du club de la capitale française.

Ses relations avec les dirigeants, l’entraîneur Thomas Tuchel et bien sûr ses coéquipiers sont bonnes dans l’ensemble. Forcément, Adrien Rabiot a dû s’interroger au sujet d’un premier transfert à l’étranger. A 23 ans, il n’a pas l’air d’avoir envie de quitter le nid parisien et de signer au FC Barcelone ou encore à la Juventus Turin. Malgré cela, Rabiot n’est pas prêt à signer n’importe quel engagement au Paris Saint-Germain.

Lui et sa mère, qui est son agent, désirent bénéficier d’une rémunération revue nettement à la hausse. Histoire de « figurer dans le top 5 des salaires ». Pour l’instant, Adrien Rabiot perçoit environ 250.000 euros brut par mois ce qui, à ses yeux, ne correspond pas à son statut de titulaire au Paris Saint-Germain. S’il n’obtenait pas gain de cause, alors le gaucher changerait sûrement son fusil d’épaule pour son futur. Son contrat actuel expirera, on le rappelle, le 30 juin 2019.

Éviter le coup de bambou pour Rabiot

Dès le 1er janvier, il pourra négocier librement avec un autre club européen en vue de la saison suivante. Si cette option se dessinait clairement, alors le président Nasser Al-Khelaïfi et les autres dirigeants prendraient un sacré coup derrière la tête. En plus de devoir laisser filer Rabiot, ils ne toucheraient pas d’indemnité de transfert alors que sa valeur marchande est conséquente (40 – 50 millions d’euros voire plus). Mais pour l’instant, la balle est clairement dans le camp des décideurs qui doivent faire un effort financier pour valider la prolongation de contrat d’Adrien Rabiot.

 

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :