Mercato : le PSG va obtenir un coup de pouce pour garder Mbappé

Le PSG pourrait obtenir l’aide financière d’un de ses principaux sponsors pour conserver l’attaquant Kylian Mbappé cet été.

Après l’élimination contre Manchester United en Ligue des Champions, Kylian Mbappé a immédiatement coupé court aux rumeurs de transfert en affirmant vouloir rester au Paris Saint-Germain la saison prochaine. Pour autant, le Real Madrid serait prêt à dégainer le chéquier pour tenter de faire plier les champions de France cet été. La mission s’annonce difficile pour les Merengue, mais sait-on jamais. Les finances parisiennes demeurent précaires malgré le dernier contrat de partenariat signé avec le groupe Accor, ce qui laisse un espoir à Florentino Perez.

Nike pourrait aider le PSG à garder Mbappé

Sauf que le PSG a peut-être trouvé le moyen de regonfler sa trésorerie en sortant un atout de sa manche : Nike. Actuellement, l’équipementier est lié au club de la capitale jusqu’en 2022 (contre 25 millions d’euros par an) mais aussi avec l’ancien attaquant monégasque (qui percevrait entre 2 et 3 millions d’euros par an). Si Kylian Mbappé venait à rejoindre le Real Madrid, il tomberait alors sous la coupe d’Adidas, sponsor de l’écurie espagnole. Ce que Nike ne souhaite pas, étant donné le potentiel marketing du champion du monde français.

C’est pourquoi la marque à la virgule et les dirigeants parisiens ont entamé des discussions en vue d’une prolongation de leur contrat de sponsoring. Un deal gagnant – gagnant puisque celui-ci pourrait alors rapporter 75 millions d’euros par an au PSG (soit trois fois plus qu’aujourd’hui), tandis que de son côté la marque américaine aurait l’assurance que les Parisiens auront (en partie grâce à cette nouvelle manne) les moyens financiers de conserver Kylian Mbappé.

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :