Mercato / Monaco : changement de cap pour le recrutement !

Au sortir d’une saison catastrophique, Monaco a l’ambition de retrouver les sommets en Ligue 1. Le mercato sera déterminant.

Une 17e place en Ligue 1 avec seulement 36 points dont deux d’avance sur le 18e et barragiste, une campagne de Ligue des Champions désastreuse, un double changement d’entraîneur avec l’aventure écourtée de Thierry Henry et le retour de Leonardo Jardim, le départ inattendu du vice-président Vadim Vasilyev… L’AS Monaco a vécu une saison catastrophique. Pour ne pas revivre une telle mésaventure à l’avenir, la direction souhaite prendre un virage important cet été.

Monaco veut des guerriers pour reconquérir le podium

Le mercato s’annonce très agité avec de nombreux départs et arrivées (comme toujours depuis la prise de pouvoir de Dmitri Rybolovlev). Mais avec un nouveau changement de stratégie. Plutôt que de recruter des jeunes prometteurs offrant une plus-value juteuse à la revente, le nouveau vice-président Oleg Petrov ambitionne de constituer une équipe bâtie autour de joueurs d’expérience.

« On serait très déçu de ne pas terminer sur le podium. Si on se bat ensemble et que l’équipe tourne bien mais que l’on termine quatrième, ça ne sera pas un drame et nous ne couperons pas des mains (rires). La Ligue des champions est l’objectif, oui, mais ce n’est pas le seul », a-t-il averti dans les colonnes de Nice-Matin.

« Nous avons besoin d’améliorer l’effectif, surtout avec des joueurs possédant un esprit conquérant, avec un appétit de victoire, pas forcément des jeunes joueurs mais des garçons qui ont déjà fait leurs preuves en France ou ailleurs. Nous voulons des joueurs qui ont faim, qui ne sont pas rassasiés par le succès », a prévenu Oleg Petrov.

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :