Mercato / Lyon : Aulas n’y va pas avec le dos de la cuillère

Le président lyonnais Jean-Michel Aulas s’est montré très (trop ?) optimiste et ambitieux à l’heure d’ouvrir une nouvelle page de l’histoire du club.

Les supporters sont ravis d’avoir appris le retour de Juninho à l’Olympique Lyonnais, où il occupera le poste de directeur sportif, tandis que son compatriote Sylvinho remplacera Bruno Genesio sur le banc. Le début d’une nouvelle histoire dans le Rhône qui met autant l’eau à la bouche des fans, que de Jean-Michel Aulas. Samedi soir après l’ultime victoire de la saison acquise contre Nîmes (3-2), le président s’est montré très optimiste pour l’avenir.

Aulas voit Lyon basculer dans une autre dimension

« Même si j’ai le coeur gros de quitter Bruno, on va basculer dans une autre dimension pour la saison prochaine. On va essayer de donner ce qu’un certain nombre de supporters attendaient. C’est ce que j’imaginais aussi il y a quelques années avec l’arrivée de Juninho et un état d’esprit brésilien. C’est surtout la référence à une belle époque de l’Olympique Lyonnais. On pourra travailler directement avec les dirigeants qui arrivent les jours prochains », a-t-il confié. S’ils sont ravis de voir un symbole de l’OL conquérant revenir, les supporters attendent surtout la victoire.

Pour ce faire, Jean-Michel Aulas promet un recrutement de qualité. « On va essayer de perdre le moins de joueurs possible. On va aussi se renforcer. On va rapidement faire le point avec Juninho et Sylvinho. On va repartir tous ensemble à l’assaut des premiers. Fekir a un bon de sortie. On va avoir un programme de recrutement très ambitieux. Je félicite Florian Maurice pour le bon travail réalisé. On aura un beau trio la saison prochaine. On va essayer de bien faire le travail », a-t-il émis au micro d’OL TV.

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :