Mercato / ASSE : le feuilleton Selnaes n’est pas terminé

La fin du mercato hivernal 2019 ne signifie pas forcément qu’Ole Selnaes va rester à Saint-Étienne jusqu’à la fin de la saison.

Si on se réfère au quotidien L’Equipe, on a la confirmation que le milieu de terrain stéphanois désire vraiment signer à Shenzhen voire au sein d’un autre club chinois. Cette écurie « lui propose un salaire de 10 millions d’euros » dans le cadre d’un contrat de trois ans. Selnaes et ses conseillers considèrent qu’il s’agit d’une opportunité financière exceptionnelle (c’est le cas !).

Mais c’est bien plus discutable sur le plan sportif. Retenez que la fin du mercato chinois interviendra seulement… le 28 février prochain en Chine ! Cela signifie que les décideurs de Shenzhen ont encore 27 jours devant eux pour réussir à déloger Ole Selnaes du Stade Geoffroy-Guichard.

Selnaes ne sera pas bradé

Les Verts sont enclins à se séparer de l’international norvégien, qui serait parti au clash en quittant le stage organisé à Carquefou… avant de réapparaître à l’Étrat. Toutefois, les Stéphanois réclament « une indemnité d’au moins 10M€ » aux Chinois avant d’acter ce transfert. Pour l’heure, ils ne semblent pas avoir entre les mains « une offre d’achat ferme ».

Avant la fin du mercato, l’ASSE a fait le nécessaire pour valider les prêts de Youssef Aït Bennasser (Monaco) et Valentin Vada (Bordeaux). L’entraîneur Jean-Louis Gasset dispose donc de deux nouveaux milieux axiaux. Reste à savoir si le technicien s’appuiera, ou non, sur Ole Selnaes au cours des jours et des semaines à venir… Pas sûr que le coach des Verts fasse des cadeaux à ce dernier qui semble être bien décidé à filer en Chine pour toucher le pactole.

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :