Mercato / OM : McCourt veut tenir sa grande promesse

Frank McCourt désire respecter la promesse qu’il avait faite au moment de son arrivée à l’OM.

En octobre 2016, l’homme d’affaires américain avait pris officiellement les rênes du club phocéen. A l’époque, McCourt avait promis aux supporters de dépenser environ 200 millions d’euros, au fil des années, afin de renforcer l’effectif professionnel. Pratiquement deux ans après cette belle promesse, le propriétaire de l’OM a fait le point à ce sujet.

« Nous avons à ce stade déjà investi près de 140 M€ en achat de joueurs – et beaucoup plus si on ajoute les investissements dans les autres secteurs du club –, mais nous allons continuer à être actifs dans l’achat de joueurs, avec les critères précédemment spécifiés », a-t-il assuré par le biais du quotidien sportif français L’Equipe.

McCourt a une stratégie précise

Durant ce mercato estival, Frank McCourt et le trio Eyraud – Zubizarreta – Garcia essaient vraiment de bonifier l’équipe première. Pour eux, cela ne servirait à rien de recruter pour recruter comme on dit. « Nous avons recruté Caleta-Car, une recrue précieuse, jeune, grand, technique, avec un fort potentiel. » Mine de rien, le transfert du défenseur central croate âgé de 21 ans a coûté 19 millions d’euros à l’Olympique de Marseille.

Cela prouve que les Marseillais veulent miser sur « une base solide » et « apporter des pièces très spécifiques » pour booster l’escouade de Rudi Garcia. Au final, McCourt pense pouvoir tenir ses « engagements » initiaux au Stade Vélodrome. Doucement mais sûrement, il veut améliorer des domaines précis à l’OM notamment « le scouting », afin de dénicher des futurs grands joueurs, ou encore « les installations » (stade, centre de formation…). Frank McCourt voit donc sur « le long terme » avec le club français.

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :