Mercato / OM : un club veut profiter du bazar phocéen !

Les dirigeants du FC Séville jugent que la période de crise traversée par l’OM pourrait leur permettre de faire mouche notamment pour Maxime Lopez.

Depuis déjà un bout de temps, on sait que les finances marseillaises ne sont pas au beau fixe. La qualification actée pour la prochaine édition de la Ligue des Champions ne suffit pas à arranger la situation. Résultat, le duo McCourt – Eyraud essaiera, durant le mercato estival, de renflouer les caisses.

Forcément, plusieurs joueurs seront vendus dans le cadre de cette période consacrée aux transferts. Par ailleurs, le départ d’Andoni Zubizarreta a affaibli un peu plus le club. En effet, l’entraîneur portugais André Villas-Boas s’interroge au sujet de son avenir. Très récemment, il a refusé de signer une prolongation de contrat à l’OM.

Lopez a une belle valeur marchande

Selon El Mundo Deportivo, les décideurs du FC Séville veulent profiter de ce bazar phocéen. Les Andalous estiment qu’ils pourraient recruter Bounar Sarr et/ou Maxime Lopez contre des indemnités de transfert revues à la baisse. Le fait qu’Eyraud ait déclaré que « ce n’est pas le temps des soldes à l’Olympique de Marseille » n’a pas refroidi les ardeurs sévillanes.

Au niveau des valeurs de Sarr et Lopez, retenez que Transfermarkt table sur des sommes de 6,5 millions et 12 millions d’euros. Même en validant ces deux transferts, les gestionnaires de l’OM encaisseraient donc seulement 20 voire 25 millions en visant large. On serait encore très loin des… 60 millions espérés par Frank McCourt.

Images de IconSport

Réagir à cet article :