Mercato / PSG : un problème avec Diarra

Publicité
 

Le PSG et Lassana Diarra ne sont toujours pas tombés d’accord sur la durée du contrat du milieu de terrain.

Le PSG a besoin d’un milieu de terrain défensif financièrement abordable. Actuellement libre, Lassana Diarra rêve de revêtir le maillot du PSG. Les deux parties semblent faites pour s’entendre mais après plusieurs jours de négociation, le leader de la Ligue 1 et l’ancien international français n’ont toujours pas trouvé d’accord. Un blocage persisterait sur le plan salarial mais aussi sur la durée du contrat, Paris proposant un an et demi quand le joueur en demande un de plus.

Un an et demi ou deux ans et demi pour Diarra ?

Pour Christophe Dugarry, le club de la capitale ne doit pas prendre le risque de le faire signer aussi longtemps. « Deux ans et demi… Non ! Sincèrement, je ne comprends pas. Ce ne sont pas forcément les qualités du joueur qui sont remises en question. C’est le fait qu’il n’ait pas joué depuis bien longtemps, c’est le fait que depuis des années, il ait privilégié l’argent plutôt que le sportif… Dans quel état d’esprit va-t-il arriver ? Au Real Madrid, ça s’est mal passé à la fin, à Makhachkala aussi, à Marseille aussi », a-t-il jugé au micro de RMC.

Dugarry oublie un détail important

« Il ne faut le faire signer que pour six mois », a-t-il conseillé. « Partout où il va, il fait six premiers mois excellents, donc très bien. Le prendre pour un an et demi ou deux ans et demi, je trouve qu’il y a un peu plus de risques. Pour un club aussi riche que le PSG, ce n’est pas un risque énorme qui mettrait en péril ses finances. Mais la question se pose », a-t-il ajouté. La question ne se pose pas vraiment en réalité car il est interdit de faire signer un joueur pour seulement six mois (sauf sous la forme d’un prêt), le contrat minimum devra donc être d’un an.

Réagir à cet article :
Publicité

Une pensée sur “Mercato / PSG : un problème avec Diarra

  • 7 janvier 2018 à 20 h 05 min
    Permalink

    Il va venire pour un ans donc il pas de problems. En interne

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *