Mercato / OM : Balotelli lâche un indice pour son avenir

Désormais à l’OM, l’attaquant italien Mario Balotelli a six mois pour se relancer afin d’attirer des clubs à lui l’été prochain.

Buteur prometteur pour sa première apparition sous le maillot marseillais le week-end dernier contre Lille (défaite 2-1), Mario Balotelli n’a pas confirmé samedi soir à l’occasion de sa première titularisation. Contre Reims (défaite 2-1), l’Italien a été très peu trouvé (17 ballons touchés) et n’a pas fait d’étincelle. « Il n’avait pas plus de 60 minutes dans les jambes, il est sorti perclus de crampes. La bonne nouvelle, c’est qu’il ne jouera pas mardi, contre Bordeaux. On va pouvoir le préparer pour le match contre Dijon » (vendredi), a commenté Rudi Garcia après la rencontre.

Forcément, après une telle prestation insipide, les interrogations ne vont pas tarder à naître autour de l’intérêt pour l’OM d’avoir recruté l’ancien Niçois, improductif depuis le début de la saison. Avec un contrat de six mois sous le coude, la question de son avenir à Marseille va également rapidement se poser. Mario Balotelli est-il simplement venu faire un petit tour et puis s’en aller, ou peut-on envisager de le voir prolonger et s’inscrire dans la durée ?

Balotelli n’a pas envie de retourner en Serie A

Interrogé sur le sujet, l’ancien Milanais a averti qu’il ne souhaitait en tout cas pas retourner en Serie A. « Le football italien est beaucoup trop tactique et un peu ennuyeux, je n’ai pas vraiment pensé à retourner en Serie A ces derniers mois, mais je ne peux nier que j’aimerais mettre fin à ma carrière à Brescia », a-t-il confié à La Gazzetta dello Sport. Sachant que les candidats ne se bousculent pas pour l’accueillir depuis un an, Mario Balotelli qui sera libre le 1er juillet, n’aura peut-être pas tant le choix que ça de sa destination.

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :