Mercato : Blanc répond à la rumeur américaine

Alors que la rumeur l’annonce sur les tablettes de la Fédération américaine, Laurent Blanc ne ferme pas la porte à l’idée de rejoindre les Etats-Unis.

Lundi soir, France Football a annoncé que la Fédération des Etats-Unis aurait inscrit le nom de Laurent Blanc sur sa short-list pour remplacer Bruce Arena, démissionnaire suite à la non-qualification de la sélection américaine pour la Coupe du monde 2018 en Russie. Interrogé sur cette information, l’ancien entraîneur du PSG n’a pas confirmé d’approche concrète, mais ne semble pas hostile à l’idée.

Blanc est prêt à reprendre une équipe

« Il faudrait d’abord en discuter plus longuement. C’est une rumeur qui est apparue ces jours-ci, sincèrement je n’en sais pas plus », a-t-il confié à l’AFP. « Ce qui m’intéresse c’est d’essayer d’avoir un beau projet. Si un président ou un dirigeant m’offre la possibilité de relever ce challenge-là, on le fera avec grand plaisir, car je pense que je suis actuellement apte à le faire, ce qui n’était peut-être pas le cas il y a cinq ou six mois », a précisé le champion du monde 1998.

« Cette année sabbatique m’a fait énormément de bien, j’en avais besoin, car trois ans entraîneur du PSG, ça use un peu mais c’est aussi très, très excitant », a conclu Laurent Blanc. Si sur le plan sportif la sélection américaine n’est peut-être pas l’ambition première de l’ancien sélectionneur français, le projet est néanmoins séduisant. Il lui permettrait par exemple de découvrir un autre football, de vivre aux Etats-Unis, de conserver du temps libre entre les phases de rassemblement…

Réagir à cet article :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.