Mercato / Real : Hazard attend une chose du board de Chelsea

Eden Hazard (Chelsea) semble avoir très envie d’enfiler le maillot du Real Madrid lors du mercato estival.

A en croire le site du quotidien espagnol As, le milieu offensif a « décidé de jouer au Real Madrid » à compter de la saison prochaine. A ce stade de sa carrière, Hazard tient à réaliser « son rêve d’enfance » durant cette année 2019. L’ancien joueur de Lille est persuadé qu’il pourra enfin le faire dans quelques mois. A ses yeux, « le retour de Zidane » sur le banc des Merengue et la fin de son contrat le 30 juin 2020 sont des éléments très positifs.

Toujours d’après As, Eden Hazard et ses conseillers attendent déjà du board de Chelsea qu’il fixe « un prix » précis aux Madrilènes. Histoire que les négociations, entre les deux clubs, débutent le plus vite possible en coulisses. A ce stade, le Belge juge que sa valeur marchande oscille « entre 100 et 120 millions d’euros ». Sur le papier, cette indemnité de transfert potentielle n’est pas un obstacle insurmontable.

Hazard attend la réponse londonienne

Les Madrilènes ont envie de frapper fort, au cours du prochain mercato, après avoir manqué le coche cette saison. Rappelons que l’équipe a été éliminée en Coupe du Roi mais aussi et surtout en Ligue des champions. En Liga, les carottes semblent être cuites pour le titre étant donné que le FC Barcelone a… 12 longueurs d’avance.

La question est désormais de savoir si les dirigeants de Chelsea accepteront, ou non, de vendre Hazard au cours du mercato. C’est loin d’être sûr. En effet, les Blues sont privés de recrutement, après avoir été sanctionnés par la FIFA, pour deux marchés des transferts jusqu’à nouvel ordre. S’ils lâchaient le Belge, alors ils n’auraient pas la possibilité de le remplacer dans l’immédiat…

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :