Guingamp – Marseille, voir le match en direct et en streaming

Guingamp accueille l’OM ce samedi (17h), pour le compte de la 33e journée de Ligue 1. Présentation et solutions pour suivre ce match en direct, via le streaming foot légal.

Après les victoires de Lyon contre Angers (2-1) et Dijon face à Rennes (3-2) vendredi, la 33e journée de Ligue 1 se poursuit se samedi avec le déplacement de l’Olympique de Marseille sur la pelouse de l’En Avant de Guingamp (coup d’envoi à 17 heures). S’ils souhaitent maintenir l’espoir d’accrocher le podium, les coéquipiers de Florian Thauvin (5es à 8 points de l’OL), doivent absolument s’imposer en Bretagne. 19es à 4 longueurs de la place de barragiste, les Guingampais ont eux aussi une obligation de résultat.

Les compos probables

Pour cette rencontre, Jocelyn Gourvennec peut compter sur un groupe quasi au complet, exception faite de Benezet blessé. De son côté, Rudi Garcia voyage sans Balotelli suspendu ni Njie, Rolando et Abdennour non retenus dans le groupe. Germain devrait être aligné seul en pointe, soutenu par le trio Payet, Thauvin et Ocampos.

Guingamp : Caillard – Traoré, Eboa Eboa, Sorbon, Rebocho – Blas, Phiri, Ndong – Merghem, Roux, Thuram.

Marseille : Mandanda – Sarr, Kamara, Caleta-Car, Sakai – Sanson, Luiz Gustavo – Thauvin, Payet, Ocampos – Germain.

Comment voir Guingamp – Marseille en streaming

Comment voir ce duel ? Une seule solution légale vous est proposée pour regarder ce match en direct grâce au streaming foot : sur Canal+. Un abonnement est donc requis afin de pouvoir y accéder. Vous pouvez également vous brancher sur le site MyCanal sur Internet, afin de visionner la rencontre En Avant de Guingamp – Olympique de Marseille sur votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone.

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :