Mercato / PSG : une dernière recrue aux dents longues !

Qu’on se le dise, Mitchel Bakker est très motivé à l’idée de s’imposer au sein de l’équipe première du PSG.

Rappelons tout d’abord que les dirigeants du Paris Saint-Germain ont recruté le latéral gauche durant ce mercato estival. Ils n’ont pas eu à miser sur une indemnité de transfert étant donné que Bakker arrivait en fin de contrat à l’Ajax Amsterdam. Le jeune défenseur âgé de 19 ans a signé un contrat au PSG jusqu’au 30 juin 2023. Sans trop s’avancer, on peut penser que le Batave évoluera vraisemblablement, dans un premier temps tout du moins, avec l’équipe réserve du club de la capitale française.

En effet, il serait fort surprenant que son niveau lui permette d’avoir beaucoup de temps de jeu avec la formation de Thomas Tuchel. Lors de l’exercice précédent, Mitchel Bakker a officié avec l’équipe U21 de l’Ajax (28 apparitions, 3 passes décisives). Il doit franchir encore des caps importants pour s’imposer à Paris. Malgré cela, le latéral gauche a fait savoir, dixit le site officiel du club français, qu’il était « très impatient de commencer à travailler » au Camp des Loges.

Bakker veut convaincre Tuchel

Lorsque son agent lui a dit que le PSG voulait vraiment le recruter, il avait réalisé très vite que c’était « quelque chose de grand » à ce stade de sa carrière. En vue de la saison à venir, Bakker veut tout simplement prouver qu’il mérite de figurer avec l’équipe première ! « Tout d’abord je voudrais jouer aussi souvent que possible, et je vais tout faire pour mériter ce temps de jeu. » Au passage, il a mis en avant ses qualités de footballeur. « Je suis un arrière gauche plutôt offensif. Je suis rapide, costaud, ce sont mes principales qualités, et j’espère pouvoir les démontrer ici ! »

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :