Mercato / PSG : un choix fort peut coûter cher pour Areola

Les dirigeants du PSG n’ont toujours pas gagné la partie en ce qui concerne le gardien Alphonse Areola.

Dans les colonnes du quotidien L’Equipe, on apprend que le champion du monde 2018 a décidé de patienter « avant de signer » son nouveau contrat. Alors que le dernier rempart semblait être d’accord afin de rempiler jusqu’au 30 juin 2022, avec à la clé une revalorisation salariale conséquente, la roue a tourné un peu.

En effet, Areola n’a pas apprécié le fait d’être sur le banc à l’occasion des matches de Ligue des champions contre Naples (1-1) puis Liverpool (2-1). L’entraîneur parisien, Thomas Tuchel, avait envoyé un signal fort en titularisant Gianluigi Buffon. L’Italien pourrait être de nouveau aligné à l’occasion du match décisif de C1 contre l’Étoile Rouge de Belgrade le 11 décembre.

Areola joue la montre

Aujourd’hui, Alphonse Areola a l’impression d’avoir « un rôle de doublure » à ce stade de la saison. Toujours selon L’Equipe, le Français a été « poussé par son entourage » afin de « différer la signature de sa prolongation ». Cela ne signifie pas pour autant qu’Areola quittera le navire parisien à l’issue de son bail actuel qui expirera le 30 juin 2019.

Simplement, il aspire à disputer, en tant que numéro un, les rencontres majeures sur la scène européenne. A 25 ans, le natif de Paris ne veut pas être dans l’ombre de « Gigi » et se contenter de disputer certains matches de Ligue 1 qui sont bien moins excitants sur le papier.

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :