Mercato / Real : Zidane obligé de composer avec trois noms

Selon Marca, le Real Madrid piste Donny van de Beek et deux autres joueurs en vue du mercato hivernal qui pourrait être très animé à Santiago Bernabeu.

Van de Beek bientôt sur la rampe de départ

Alors que Zidane veut Paul Pogba (Manchester United) et personne d’autre au poste de milieu axial (En savoir plus), les Merengue étudient quand même d’autres pistes. La première conduit à Donny van de Beek. Le footballeur néerlandais évolue encore à l’Ajax Amsterdam. Toujours performant au sein de son escouade (7 buts et 6 passes décisives en 21 matches), le joueur âgé de 22 ans devrait changer d’air en 2020. On imagine mal que les Lanciers refusent encore de le céder avec une énorme offre entre les mains (60-70 millions d’euros). En plus de lorgner Van de Beek, les Madrilènes s’intéressent également à Christian Eriksen.

La très belle affaire Eriksen

Le milieu offensif âgé de 27 ans n’a pas envie de prolonger son contrat à Tottenham. En coulisses, le nouveau manager des Spurs, José Mourinho, aimerait bien qu’il le fasse. Le Danois sera-t-il sensible au discours du « Special One » portugais qui compte sur lui pour les années à venir ? A suivre…  Rappelons que le bail d’Eriksen au sein du club londonien expirera le 30 juin 2020. Dès le 1er janvier, il pourra signer n’importe où en vue de la saison prochaine. Cette « situation contractuelle » intéressante incite clairement les Merengue à le cibler. Il est rare de pouvoir s’offrir un joueur de ce calibre sans avoir à débourser d’indemnité de transfert. Notez que Transfermarkt estime que la valeur marchande du Scandinave est de 100 millions d’euros sur le marché.

Fabian Ruiz, la surprise du chef ?

Les pensionnaires du Stade Santiago Bernabeu ont « commencé à suivre de près les traces de Fabian Ruiz » depuis quelques mois. Apparemment, la « qualité », la « personnalité » et la « jeunesse » du milieu de Naples plaisent beaucoup à la Casa Blanca. Par ailleurs, ils estiment que l’ancien joueur espagnol du Betis Séville a connu « une énorme progression » depuis son arrivée au Stade San Paolo. Mais « l’opération serait extrêmement difficile à boucler, tout d’abord à cause des prétentions élevées de Naples ». Par ailleurs, les « relations » de Fabian Ruiz et d’autres Partenopei avec le président Aurelio de Laurentiis se sont dégradées fortement cette saison. Du coup, il n’est pas sûr qu’il puisse partir facilement de Naples. Sa valeur marchande est d’environ 60 millions d’euros ce qui est tout sauf un prix négligeable…

Images de IconSport

Réagir à cet article :