Mercato / PSG : Areola et Buffon doivent halluciner…

Pour l’entraîneur du PSG, Thomas Tuchel, le club a bien fait de recruter Keylor Navas lors du dernier mercato estival.

La saison passée, le coach allemand n’avait jamais vraiment tranché entre Gianluigi Buffon et Alphonse Areola. L’Italien et le Français se partageaient le statut de gardien numéro un et celui de numéro deux. A l’époque, Tuchel aurait pu désigner un des deux hommes en tant que titulaire habituel. Au final, le duo Buffon – Areola avait quitté le PSG pendant le mercato estival. Le premier était retourné dans son club de cœur, la Juventus Turin.

Le second quant à lui avait été prêté au Real Madrid. Aujourd’hui, cet ancien tandem doit se contenter de figurer, en Italie et en Espagne, fréquemment sur le banc de touche. De son côté, Keylor Navas s’est imposé sans soucis au Paris Saint-Germain. Solide et appliqué, le footballeur âgé de 33 ans a justifié complètement son transfert. Cette saison, le joueur costaricain a pris part à 20 matches, encaissé 13 buts et gardé sa cage inviolée à 12 reprises.

Navas fait l’unanimité au PSG

Sa doublure, Sergio Rico, n’est pas près de gagner ses galons de titulaire au Parc des Princes… Après le match Monaco – PSG (succès 4-1 des Parisiens, match en retard de la 15e journée de Ligue 1), Thomas Tuchel a fait une sortie médiatique intéressante. Pour l’Allemand, Navas est « une garantie dans le jeu et le management ». L’ancien technicien de Dortmund considère que l’ancien Madrilène est « un vrai numéro un ».

Par ailleurs, Keylor Navas est « super cool comme mec et comme gardien ». Au PSG, « tout le monde est tranquille avec lui ». Lors de cet exercice, « la situation est claire » et cela plaît à Tuchel qui n’a plus ce problème de gardiens à régler. Les départs de Gianluigi Buffon et d’Alphonse Areola sont donc bénéfiques… si on peut dire à ses yeux. Dans six mois, Thomas Tuchel ou son successeur sur le banc parisien devra composer avec le retour du deuxième. Sauf, bien sûr, si le Real Madrid décidait de le conserver via un transfert.

Images de IconSport

Réagir à cet article :