Mercato : le PSG peut s’attendre à être pilonné pendant quatre mois

La crise est bel et bien là au Real… Les rumeurs de transfert autour de Neymar et Kylian Mbappé risquent de se multiplier.

Tous les jours, la presse madrilène publie des articles sur le Real. De quoi va-t-elle bien pouvoir parler maintenant que les Merengue sont hors course de toute compétition ? Les quatre derniers mois de la saison vont être très, très longs pour tout le monde… On peut le prévoir d’ores et déjà, le prochain mercato va largement occuper les commentateurs et nourrir bien des rumeurs. Car à l’évidence, Florentino Perez va devoir recruter du lourd l’été prochain pour faire oublier les déboires actuels de son club.

Vers quatre mois de rumeurs Neymar ou Mbappé au Real ?

Mais aussi ses loupés passées. Depuis deux ans, le président de la Maison Blanche n’a pas pris soin de régénérer suffisamment son effectif. Même si des joueurs sont arrivés, dont le prometteur Vinicius Junior ou encore le gardien Thibaut Courtois, le Real n’a pas beaucoup recruté eu égard à ses moyens, et n’a par ailleurs visiblement pas recruté aux bons postes. Surtout, il n’a pas réussi à attirer LE joueur star qui ferait oublier Cristiano Ronaldo parti l’été dernier.

Il y a deux ans, Florentino Perez pensait tenir Kylian Mbappé avant que celui-ci n’atterrisse finalement au Paris Saint-Germain. L’été dernier, une offensive a été lancée pour son coéquipier Neymar, sans succès. Sachant qu’il n’existe pas beaucoup de joueurs capables de prendre le relais de CR7, il y a fort à parier que la presse madrilène va redoubler d’articles sur les possibles arrivées du Français ou du Brésilien au Real l’été prochain et que le président merengue va mettre le paquet pour tenter d’arracher l’un ou l’autre à Paris.

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :