Mercato / PSG : la fameuse menace exécutée pour Rabiot ?

L’avenir d’Adrien Rabiot s’inscrit toujours en pointillés au PSG avant le mercato hivernal (transfert).

Pour le moment, il est difficile de savoir ce qui va se passer au sujet du milieu de terrain. Rappelons que le gaucher est sous contrat au Paris Saint-Germain jusqu’au 30 juin 2019. A en croire L’Equipe, l’entraîneur allemand Thomas Tuchel pourrait bien se passer des services de Rabiot à l’occasion du match Naples – PSG en Ligue des champions ce mardi soir.

Cas échéant, le Français figurerait sur le banc de touche, au moment du coup d’envoi, pour la troisième fois d’affilée. Il serait remplacé par l’Allemand Julian Draxler qui a démontré qu’il pouvait apporter des choses intéressantes dans l’entrejeu. Il y a un peu plus de deux mois, les dirigeants du club de la capitale française n’avaient pas hésité à « menacer », si on peut dire, Rabiot.

Rabiot n’a pas dit « oui » au PSG

Lassés de négocier au sujet d’un nouveau contrat éventuel, ils envisageaient de le laisser sur le banc, voire même de l’expédier durablement en tribunes, si la situation n’évoluait pas dans le bon sens. Les jours et les semaines ont défilé et Adrien Rabiot n’a toujours pas rempilé. Il a « repoussé toutes les propositions de son club formateur ».

A partir du 1er janvier 2019, le footballeur pourra négocier librement un engagement avec n’importe quel club européen en vue de la saison prochaine. S’il se retrouvait encore sur le banc contre Naples dans quelques heures, nul doute que cela ne faciliterait pas les choses au niveau des tractations avec les décideurs parisiens… En plus de vouloir un salaire XXL au PSG, Rabiot veut jouer un rôle capital au Parc des Princes.

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :