Mercato / PSG : ce joueur de classe mondiale se voile la face

Barré par Neymar et Kylian Mbappé, le milieu offensif allemand Julian Draxler s’est exprimé sur sa situation au PSG.

Julian Draxler devrait être titularisé par Joachim Löw ce jeudi soir face à la France en Ligue des Nations, dans une position de meneur de jeu derrière l’avant-centre Timo Werner. L’occasion pour lui de se dégourdir un peu les jambes après avoir grappillé seulement 32 minutes de temps de jeu sur trois matchs à Paris depuis le début de la saison. Le champion du monde 2014 a beau être une pièce majeure de la Mannschaft, la concurrence est telle au PSG qu’une place de titulaire apparaît presque inaccessible.

Draxler pense avoir encore sa chance au PSG

De ce fait, l’hypothèse d’un transfert cet été a été avancée le mois dernier. Le FC Séville et le Bayern Munich ont été évoquées comme destinations possibles. Mais l’ancien joueur de Schalke 04 et Wolfsburg est finalement resté, ce que regrette par exemple la légende allemande Lothar Matthaüs. « Au PSG, il n’a pas de rôle important. Avec Tuchel, il est en effet amené à ne jouer que la fin des matchs », a observé le Ballon d’Or 1990 via Sky Sports. Malgré tout, Julian Draxler continue de croire en ses chances.

« Le projet à Paris est très ambitieux. La concurrence est forte, surtout à mon poste avec Kylian (Mbappé) et Neymar, deux des meilleurs joueurs du monde », a-t-il reconnu auprès de Sport1. « Je n’avais aucune raison de partir cet été. Les choses n’ont pas changé. J’ai joué 47 – 48 matchs la saison dernière et je suis convaincu que ce sera pareil cette saison. J’aime le club et la ville. Je me sens bien ici, et c’est pour ça que je n’avais aucune raison de partir », a-t-il jugé.

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :