Mercato / OM : une vraie sangsue s’accrochait à Thauvin

Au cours du mercato hivernal (transfert), Florian Thauvin (OM) était pisté par un club en particulier.

Si on se réfère au site de radio RMC, on apprend que l’ailier français était clairement une cible prioritaire pour les dirigeants de Dalian Yifang. Les décideurs de cette écurie chinoise avaient sorti le grand jeu pour le recruter. Au niveau de l’indemnité de transfert, les Asiatiques tablaient sur une somme colossale d’environ 50 millions d’euros.

Apparemment, les gestionnaires de l’OM ont refusé de céder Thauvin contre cette somme. Même si c’était alléchant sur le papier, ils ne voulaient pas se séparer du gaucher à ce stade de la saison… surtout au cœur d’une crise de résultats qui a laissé des traces au Stade Vélodrome.

Thauvin pouvait toucher le pactole

De son côté, Florian Thauvin a aussi été en contact avec le Dalian Yifang. Sur le plan salarial, les Chinois étaient prêts à lui verser environ 12 millions d’euros par an (!) pendant une durée qui devait être de trois ou quatre ans. Alors qu’il n’exclut pas de quitter l’OM à court ou moyen terme, pour jouer dans une équipe qui dispute la Ligue des champions, Thauvin n’est pas prêt à aller n’importe où dans le cadre d’un mercato.

Sur le plan sportif, cela aurait été un recul considérable pour lui de filer en Chinese Super League (D1 chinoise) à l’âge de 26 ans. Sur la scène internationale, par exemple, il aurait sans doute perdu sa place en équipe de France. Le niveau du championnat chinois n’a rien à voir avec ceux des championnats européens. Cela n’aurait pas échappé au sélectionneur Didier Deschamps…

 

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs ? Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve ? Alors découvrez la formation "Paris sportifs : la grande arnaque..." en cliquant ci-dessous.

 

Réagir à cet article :