Mercato : Garcia au chevet d’un grand club très malade ?

En Italie, le nom de Rudi Garcia circule afin de diriger l’équipe première du Milan AC à ce stade de la saison.

Dimanche soir (hier), l’équipe des Rossoneri a été torpillée au Stade San Siro par la Fiorentina de Franck Ribéry et consorts (1-3, 6e journée de Serie A). Après cette troisième défaite d’affilée, le Milan AC a la tête dans le seau et occupe une triste 16e place eu classement. Les Milanais ont pris seulement 6 points sur 18 et donc le compte n’y est pas pour ce club italien de légende.

Forcément, l’entraîneur Marco Giampaolo est pointé du doigt… même si ses supérieurs n’échappent pas à cela. Selon la Gazzetta dello Sport, des noms commencent à circuler en coulisses pour le remplacer. On pense notamment à Arsène Wenger, Luciano Spalletti, Massimiliano Allegri, Claudio Ranieri, au duo Maldini – Boban ou encore… à Rudi Garcia.

Garcia a une belle carte à jouer, mais…

Aux yeux des Transalpins, l’ancien coach de l’OM fait partie des pistes les « plus abordables » pour le Milan AC. Ceci est valable au niveau sportif mais aussi financier. A 55 ans, le Français est libre de tout contrat depuis qu’il a quitté l’Olympique de Marseille. Garcia possède deux avantages : il maîtrise bien la langue italienne et a déjà officié en Serie A. C’était à l’AS Rome entre juin 2013 et janvier 2016.

Pour leur part, les tifosi du Milan AC rêvent, en règle générale, de revoir Allegri sur le banc de touche. « Max » sort d’une expérience probante à la Juventus. Avec les Bianconeri, il a empoché 5 Scudetti, 4 Coupes d’Italie et 2 Supercoupes d’Italie. Malheureusement pour lui et ses joueurs de l’époque, Allegri a perdu deux finales de Ligue des champions (2015 et 2017). Si on excepte cette déception européenne, force est de constater qu’il a fait du bon boulot à Turin. Au Milan AC, « Max » a déjà officié entre 2010 et 2014. A la clé, 1 Scudetto et 1 Supercoupe d’Italie.

Images de IconSport

Réagir à cet article :